Programmes / Résidence pour artiste émergent du Canada atlantique

Récipiendaire

Meagan Musseau est sélectionnée pour la Résidence pour artiste émergent de l’Atlantique de 2018.

Lou Sheppard est un artiste interdisciplinaire et un enseignant originaire de Halifax, en Nouvelle-Écosse, qui se spécialise dans la peinture, la performance et les installations audio et vidéo. Diplômé du Nova Scotia College of Art and Design en 2006, il a obtenu un baccalauréat en enseignement des arts de l’Université Mount Saint Vincent en 2013. Ses œuvres ont été exposées au Canada et à l’étranger et seront présentées lors de la Biennale de l’Antarctique 2017. Par l’intermédiaire de la forme, du rythme et de l’abstraction, ses œuvres explorent l’identité, la confiance et les étendues sauvages ainsi que les intersections entre celles-ci. Il habite à Halifax et partage son temps entre l’enseignement et son travail en studio.

« Je suis sincèrement honoré d’avoir été choisi pour la Résidence 2017 pour artiste émergent de l’Atlantique. Il s’agit d’une merveilleuse occasion de développer ma pratique et de terminer un projet dont je ne viendrais pas à bout sans les ressources et le soutien du Banff Centre. Je suis reconnaissant à la Fondation Hnatyshyn qui investit dans l’art émergent de la région de l’Atlantique et permet de faire connaître le travail des jeunes artistes de la côte Est au reste du Canada. »

La résidence permettra à Lou Sheppard de créer une nouvelle œuvre intitulée Requiem pour les régions polaires en vue de la prochaine Biennale de l’Antarctique. Il s’agira d’une exploration sonore du mouvement des masses glaciaires des régions arctiques et antarctiques. Le projet sera l’occasion de relever les changements quotidiens subis par la glace, d’analyser les images satellites disponibles et de transposer les données en notes de musique. Les partitions en résultant pourront être jouées sur Internet et en spectacle.

Site web

Communiqué